Ecole thématique édition 2016

Ecole thématique édition 2016

A l’initiative du GDR PARCS, et avec le soutien de l’INEE du CNRS, du Labex CeMEB et de la FDE.


Contexte


« Les outils et méthodes de la Recherche Action Participative (RAP) ont fait leurs preuves pour développer une nouvelle éthique des relations entre sciences et sociétés. Il ne s’agit plus d’extraire les observations ou connaissances du citoyen afin d’alimenter la base de données du chercheur, mais bien de co-construire avec le citoyen des projets de recherche adaptés dont le déroulé sera caractérisé par une collaboration permanente aboutissant à une meilleure compréhension des phénomènes et à l’élaboration conjointe de solutions, condition pour une acceptation
sociétale efficace. » GDR PARCS

Objectifs

Partant de cette vision, l’objectif principal de l’école est de faire avancer et de consolider les pratiques liées à la RAP en France, en rassemblant et en fédérant des chercheurs et acteurs clés ayant de l’expérience dans ce domaine. Le format proposé se veut innovant par rapport aux formations « classiques ». Nous focaliserons notre réflexion à partir des projets de chaque participant et de leurs interactions en utilisant les techniques de la RAP. Cherchant à proposer une démarche résolument participative et à s’extraire de l’exposé des savoirs de chacun, il s’agit ainsi de partager ses acquis et de mettre en débat les difficultés rencontrées et les limites identifiées.

La démarche participative utilisée peut générer des modifications d’agenda tout au long de l’école :
– Cartographies
– Attentes des participants
– Approches
– Valeurs
– Profils de compétences
– Enjeux/problèmes de la RAP

A partir des problèmes récurrents identifiés collectivement, des
ateliers de résolution de problèmes seront organisés en sousgroupes. Voici quelques pistes :
 Comment co-construire un projet participatif avec et pour les citoyens ?
 Comment prendre en compte et gérer les questions éthiques et déontologiques dans la RAP ?
 Pourquoi et comment intégrer les savoirs locaux, les mettre en valeur sans les dénaturer ?
 Les nouvelles exigences des citoyens ne nécessitent-elles pas un changement de posture du chercheur ?
 Comment prendre en compte et gérer les conflits, les relations de pouvoir et les intérêts des parties prenantes ?
 Comment s’engager dans une formation à la recherche (master, doctorat) en utilisant les outils de la RAP ?
 Comment mieux intégrer les citoyens dans l’analyse et l’interprétation des données?
 Comment valoriser et publier un article sur des données participatives et le rédiger avec les outils de la RAP ?
 Comment analyser et évaluer l’impact d’un programme de science participative et comment cette évaluation permet-elle
de faire avancer les processus de la RAP ?


Vers la RAP du futur
 Mise en cohérence des outils et des approches
 Formation/Certification à la RAP
 Rôle du numérique dans la RAP du futur
 Les TIC au service des SAC (les sciences de l’analyse et de la
communication)
 Observatoire des sciences de la participation


Comité d’organisation
Hugues BAZIN, Sylvie BLANGY, Pascaline
BOURGAIN, Jennifer CARRE, Anaïs CHAPOT,
Jacques CHEVALIER, Isabelle CHUINE, Gaëlle
DARMON, Paula DIAS, Anne DOZIERES, Philippe
FELDMANN, Nils FERRAND, Serge FRANC,
Frédérique JANKOWSKI, Yanick LASICA, Martine
LEGRIS, Claude MIAUD, Christian REYNAUD,
Lionel SCOTTO


Comité scientifique
Hugues BAZIN, Aurélie BOTTA, Isabelle CHUINE,
Paula DIAS, Anne DOZIERES, Philippe
FELDMANN, Serge FRANC, Olivier GIMENEZ,
Fabien HOBLEA, Yanick LASICA, Martine LEGRIS,
Raphaël MATHEVET, Claude MIAUD, Lionel
SCOTTO