Stagiaire

Plusieurs étudiantes nous accompagnent dans la préparation et l’organisation de l’école thématique. En particulier Emilie Dias, Master MAB à Tououse et Audrey Ballery, Master GEEFTT à AgroParisTech, Montpellier. Merci à Emilie pour la conception du site, du formulaire d’inscription et la maintenance du site. Merci à Audrey pour le tableau collaboratif sur les ateliers et la recherche de bénévoles.

.

FDMY2679.jpg

Emilie Dias : « Je suis actuellement étudiante en master II Man & Biosphere à l’université Toulouse III Paul Sabatier. Ce parcours s’inspire du programme « l’Homme et la Biosphere » de l’UNESCO, qui vise à améliorer la relation Homme-Nature pour une gestion durable des ressources naturelles. Cette formation encourage fortement les approches novatrices et participatives pour un développement  respectueux des valeurs sociales, culturelles et écologiques. Passionée par les questions environnementales, sensible aux démarches participatives/citoyennes, et désireuse de m’initier à la méthodologie de la Recherche-Action-Participative, j’ai eu l’opportunité de rejoindre  Sylvie Blangy et Christian Reynaud dans le cadre de mon stage de fin d’étude. Ce stage s’intéresse tout particulièrement à l’appropriation citoyenne de la transition énergétique sur Montpellier, et à l’accompagnement des initiatives citoyennes qui ont émergées dans le cadre de ce projet. J’aide également à la préparation et à la co-construction de cette école thématique 2019. »

Audrey.jpg

Audrey Ballery : « J’étudie actuellement en dernière année du cycle ingénieur en gestion de l’environnement. J’ai pour fil conducteur de mes études la préservation de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie des populations. Après avoir étudié l’écologie et la biologie des organismes à l’Université de Montpellier, j’ai suivi une formation à l’Institut des Régions Chaudes sur les systèmes alimentaires durables dans les pays du « Sud ». Enfin, je me spécialise dans la gestion durable de l’environnement et des écosystèmes des forêts tropicales avec pour objectif de m’initier aux démarches participatives. J’ai eu l’opportunité de travailler sur des sujets autant divers que passionnants : sur les perceptions des pêcheurs sur les réserves marines en Méditerranée, la mise en place d’une filière de commerce équitable pour les Kichwas avec des produits issus de la reforestation en Equateur pour l’ONG Ishpingo et dernièrement de travailler comme responsable développement durable pour un hôtel en Polynésie française. Lors de mon stage de fin d’études, j’accompagne Sylvie Blangy et son équipe, sur l’Ecole Thématique du GDR PARCS pour analyser les différents projets environnementaux de Recherche Action Participative et Sciences Citoyennes notamment celui avec les pêcheurs des Saintes-Maries-de-la-Mer. »